[Prev][Next][Index]

Space News InNet numero 78




|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||
|||                       Space News InNet                        |||
|||                       ----------------                        |||
|||  Periodique d'informations et  d'actualites  internationales  |||
|||  sur l'Astronomie, l'Astronautique, l'Espace et les Sciences  |||
|||  connexes.                                                    |||
|||  -----------------------------------------------------------  |||
|||            Une production Space News International            |||
|||               Abonnement gratuit : en ligne sur               |||
|||        http://www.sat-net.com/space-news ou par E-Mail        |||
|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||
Space News InNet numero 78                      mercredi 19 juin 1996


LE VOL DE FAVIER
----------------

C'est ce jeudi 20 juin 1996 que doit decoller Columbia.

A peine la navette Endeavour etait-elle revenue de la prestigieuse mission
77 lui ayant permis, au cours d'un vol de 10 j 00 h 39 min, d'utiliser un
four dedie a la croissance cristalline, de gonfler une antenne de 14 m en
mylar aluminise et d'observer la stabilisation magnetique d'un petit
satellite leste que, deja, on preparait en Floride le lancement de Columbia.
De la plate-forme 39B, cette navette doit decoller ce 20 juin avec sept
astronautes, a savoir cinq Americains, un Canadien et le sixieme Francais de
l'espace : Jean-Jacques Favier.

Celui-ci n'est pas pour nous un inconnu. Responsable a Grenoble du
laboratoire CEA de physique des solides, Jean-Jacques Favier avait ete promu
astronaute du CNES en 1985 puis, aux Etats-Unis, specialiste de charge utile
alternatif lors de la mission IML-2. Il a ete selectionne par la NASA en
raison de sa competence en microgravite, son appareil Mephisto ayant vole
deja trois fois pour fournir des informations sur la maniere dont, en
orbite, un metal se resolidifie.

Sa presence dans l'equipage sera d'autant plus appreciee qu'au programme de
ce vol STS-78, devant durer de 16 a 18 jours, figurent vingt-quatre
experiences de physique ; six portant sur la mecanique des fluides et six
sur la science des materiaux. Elles seront elaborees dans un nouveau four
cree par Dornier et SEP et devant servir pendant les repos de l'equipage,
alors que la gravite sera minimale; douze autres experiences concerneront la
cristallisation de proteines.

Une large place, justifiant l'appellation LMS (Life and Microgravity
Science) de la mission, sera par ailleurs consacree aux sciences de la vie,
avec treize experiences de physiologie humaine, une experience de biologie
vegetale (devant reveler si, en apesanteur, une tige se developpe comme sur
la Terre alors qu'une moindre resistance mecanique lui suffirait) et cinq
experiences de biologie animale portant sur des oeufs de poisson et sur des
rats. Douze rats voyageront en effet sur Columbia tandis qu'au sol ils
seront vingt-quatre a servir de temoins douze en vivarium, douze dans des
cages identiques a celles installees dans la navette chaque groupe
comportant deux sous-types, constitues par six rats normaux et six rats
ayant subi une ablation des glandes surrenales afin d'inhiber leur systeme
adrenergique.

Ces rongeurs permettront aux Americains d'etudier le metabolisme
phosphocalcique dans le cadre de recherches aujourd'hui conduites de facon
systematique afin de comprendre pourquoi, dans l'espace, l'activite des
osteoblastes est ralentie de sorte que les cellules osseuses sont
renouvelees en moindre nombre alors que les osteoclastes exercent leur
fonction destructrice au meme rythme. L'explication avancee est la presence,
sur les premiers, de mecano-recepteurs sensibles a la gravite, alors que les
seconds en seraient depourvus. Une equipe dirigee par le Dr Wronsky entend
se livrer a une analyse fine de la demineralisation tandis que des etudes
seront conduites, a Bretigny, par le Dr Erik Zerath.

Mais la collaboration NASA-CNES revet un second aspect. Du fait que les
Americains s'interesseront essentiellement aux os des rats, les Francais se
sont vu offrir les reins, le coeur et le cerveau de ces animaux pour des
recherches d'une autre nature concernant la regulation endocrinienne du
volume sanguin et la regulation centrale de la volemie. Ceci, a
l'instigation du Dr Claude Gharib (laboratoire de physiologie de
l'environnement de la faculte de medecine de Granges-Blanches a Lyon) et du
professeur Jacqueline Gabrion (laboratoire de dynamique moleculaire des
interactions membranaires de l'URA-CNRS 1.856 a Montpellier). Ainsi, chez
l'homme, il est bien connu que l'apesanteur fait affluer 1,5 litre de sang
dans la partie superieure du corps. Enregistrant un exces de liquide, le
cerveau donne alors l'ordre de proceder a son elimination par voie urinaire.

Anterieurement a l'ere spatiale, le Dr Gauer avait impute cette fonction
natriuretique a l'ADH qui existe effectivement chez le rat et le chien. Mais
son action n'a jamais pu etre etablie chez les primates et notamment chez
l'homme, de sorte qu'il a fallu se mettre en quete d'un autre facteur
regulant la volemie. Il a ete trouve en 1971 par un Canadien, le Dr Cantin
sous la forme d'un polypeptide forme par vingt acides amines et synthetise,
presume-t-on, a la fois par le coeur et par le cerveau. Pour modeliser son
action, les specialistes francais entendent effectuer sur les rats embarques
des investigations aux niveaux cardiorenal et nerveux.

Une organisation particuliere a ete retenue pour cette mission 78 du Shuttle
dont le commandant sera Tom Henricks et le pilote Kevin Kregel. Susan Helms
sera ingenieur de bord, responsable des systemes de la navette et chargee de
superviser les experiences confiees aux quatre specialistes de mission, a
savoir Jean-Jacques Favier, Richard Linnehan, Charles Brady et Robert Brent
Thirsk. Ils seront a la fois experimentateurs et sujets d'experience.
Pendant leur sommeil, des casques reveleront les mouvements de leur visage.
Des prelevements ont par ailleurs ete faits dans leurs mollets six semaines
avant leur vol, en attendant que d'autres soient effectues une heure et
demie apres leur atterrissage (ils auront conserve la position couchee) pour
delivrer aux biologistes des donnees meritant bien l'epithete de vivantes.
Ce pourrait ainsi etre la mission de la navette la plus feconde par la
nature comme par le volume de son information. 

Albert Ducrocq


TELEMEDECINE
------------

A l'heure des telecommunications planetaires via l'espace, une formule etait
tres tot apparue seduisante pour les pays en voie de developpement, ou les
specialistes de haut niveau sont trop peu nombreux. Ils seront utilises au
mieux si, sur le terrain, des mediateurs, auxquels une formation d'infirmier
peut suffire, sont capables a la fois de faire face a des situations
courantes et de transmettre a ces specialistes par le discours, par
l'acheminement de donnees ou par l'envoi d'images toutes les indications
necessaires pour qu'ils puissent formuler un diagnostic.

Un bilan a ete dresse lors de la conference organisee le mois dernier a
Abidjan par l'Union internationale des telecommunications (UIT) avec
l'Institut europeen de telemedecine de Toulouse, le Politechnico de Milan et
l'Institute of Telemedecine and Telecom de Belfast. Presentes dans le cadre
du projet "Telesante en Afrique", les exposes ont ete ponctues de
demonstrations, avec notamment presentation du kit cree par Telemedic
Systems pour surveiller les parametres vitaux.

Or voici que se prepare un mouvement de grande ampleur pour tirer le
meilleur parti des competences a l'echelle mondiale, avec des moyens tres
sophistiques dont nous serons les beneficiaires directs, deux evolutions
devant etre prises en compte. La premiere concerne une imagerie medicale
actuellement explosive, avec des sources multiples. Les rayons X sont en
effet devenus de fins pinceaux dont on commande les caracteristiques et les
mouvements afin de creer des images numeriques a partir desquelles on
reconstitue tissus ou organes en trois dimensions avec une finesse et une
rapidite toujours plus grandes, ces images etant stockees dans des memoires
mortes ou envoyees a distance, desormais compressees: l'experience enseigne
que l'on peut tabler sur un taux de compression de signal voisin de 20 sans
perte d'information pertinente. Non moins remarquable est l'essor de
l'echographie a l'heure d'une grande faveur des ultrasons dans l'espace
comme sur la Terre.

Plus encore, nous assistons a un developpement vertigineux de la resonance
magnetique nucleaire (RMN), avec la perspective d'aimants permanents a
l'interieur desquels le chirurgien operera grace a des outils compatibles,
en titane ou en ceramique. Surtout, la diffusion moleculaire evite de devoir
attendre plusieurs heures pour savoir quelles regions du cerveau sont
affectees lors d'une hemiplegie: les cellules ayant cesse d'etre alimentees
se signalent quasi immediatement par une dilatation visible. Il est ainsi
possible de savoir tout de suite si l'hemiplegie est due a une hemorragie ou
a l'obstruction d'un vaisseau. Par ailleurs, l'endoscopie virtuelle est nee:
on se promene a l'interieur des vaisseaux pour observer leur etat, avec un
pouvoir resolvant pouvant atteindre 0,3 mm.

Mais cette possibilite de suivre quasiment en temps reel un accident
circulatoire ou cerebral n'a de sens que si l'on peut en tirer parti par des
mesures qui, sur-le-champ, doivent etre prises a bon escient. Il est
indispensable pour cela de disposer d'un pool de connaissances sous la forme
d'un reseau grace auquel, qu'ils soient a Baltimore, a Londres ou en Arabie
saoudite, les meilleurs specialistes pourront etre consultes dans l'instant.
D'ou l'implantation devenant tres generale d'antennes paraboliques sur les
toits des hopitaux afin que, via l'espace, les liaisons necessaires soient
instaurees.

Il faut d'autre part que, non moins vite, les directives soient suivies. Or
parallelement aux progres enregistres en matiere de diagnostic, des
possibilites entierement nouvelles s'offrent concernant l'action. Elle est
exercee par des ondes hertziennes de facon non pas barbare, comme dans un
four a micro-ondes, mais tres fine si l'on sait les focaliser pour, dans une
region dont on aura su commander la geometrie, obtenir une elevation
determinee de la temperature.

Surtout, un evenement majeur replique pour l'action a distance du processus
par lequel un specialiste est informe est l'essor du robot qui permet de
limiter la presence a un seul operateur aupres du malade. Le robot medical
prend en effet un developpement considerable. Les experiences conduites aux
Etats-Unis ont montre qu'il peut etre utilise sous une tente, pratiquement
n'importe ou, son pilotage etant possible par un chirurgien qui se trouve a
200 km.

La encore l'espace offre par exemple avec un recepteur de satellites
Inmarsat tenant dans une valise un moyen elegant pour assurer les liaisons
des l'instant ou l'on disposera a la fois de logiciels dedies et de liaisons
securisees. Grace auxquels, avant d'agir, le robot dira d'abord ce qu'il a
compris et ce qu'il fera lorsqu'il aura recu l'ordre d operer.

En l'occurrence, le fait le plus etonnant sera sans doute une convergence
entre le scenario d'une telle action a distance et la conduite de robots
devant travailler sur la Lune ou sur Mars. On releve en effet des points
communs a la fois dans la technique et dans les procedures, avec dans les
deux cas l'absolue necessite d'eviter erreurs ou malentendus. C'est la
constatation d'une etonnante synergie, la demonstration etant soudain
apportee que la creation d'automates destines a operer sur les autres mondes
aura, a court terme, des repercussions importantes dans un domaine auquel
nul n'avait hier songe.

Albert Ducrocq


LES ASTEROIDES NE FONT PAS BLOC
-------------------------------

Astronome au Jet Propulsion Laboratory, en Californie, Alan Harris vient
d'apporter sa pierre a la question de la constitution des asteroides.
Sont-ils faits d'un seul bloc ou plutot de divers fragment maintenus
ensemble par leur gravite mutuelle  ? Une etude systematique des
observations e de 107 asteroides de taille inferieure a 10 km lui a permis
d'etablir qu'aucun d'entre eux ne tourne sur lui-meme en moins de 2 h. Pour
Harris, cette limite tres nette peut parfaitement s'expliquer par des
considerations dynamiques si les asteroides sont des agregats: une rotation
plus rapide impliquerait une vitesse plus elevee de la peripherie,
suffisante pour separer des fragments simplement accoles. La plupart des
asteroides ne sont donc pas d'un seul tenant, conclut-il. 

Une ebauche de galaxie a z=4,7  ?

En detectant un nuage de gaz associe a un quasar de redshift z = 4,7,
I'equipe de l'astronome francais Patrick Petitjean vient d'effleurer la
genese des premieres galaxies de l'Univers. Du fait de l'expansion cosmique,
la lumiere provenant du lointain quasar nomme BR 1202-0725 subit un decalage
vers les longueurs d'onde rouges du spectre electromagnetique. Ce redshift
de 4,7 indique que les photons recus maintenant ont ete emis alors que
l'Univers avait moins du dixieme de son age actuel. Utilisant le
spectrographe de champ Tiger monte sur le telescope CFH de 3,6 m, situe a
Hawaii, les astronomes ont remarque dans le spectre de BR 1202-0725 une raie
Lyman alpha, caracteristique de l'hydrogene ionise, dont le redshift est le
meme que celui du quasar. Ce dernier est donc accompagne d'un nuage de gaz
d'hydrogene, qui pourrait etre une des toutes premieres galaxies en train de
se former. 


LE SOUS-SOL LUNAIRE REVELE
--------------------------

La Lune laisserait voir une partie de son manteau. C'est du moins ce
qu'avancent des astronomes du Hawaii Institute of Geophysics and
Planetology, apres etude des images du bassin Aitken, prises a differentes
longueurs d'onde par la sonde Clementine en 1994. Une surabondance de fer et
de titane a ete detectee dans ce cratere d'impact de 2 500 km de diametre et
de 12 km de profondeur, situe au pole Sud lunaire. Une telle signature
indiquerait que le bolide ayant creuse le cratere a atteint le manteau.

Ainsi le bassin Aitken serait-il un melange de croute et de manteau. Ce
scenario reste a verifier, notamment grace au spectrometre du Lunar
Prospector qui devrait etre lance l'annee prochaine. Á la fin des annees 80,
une equipe d'astronomes de Toulouse etudiant certains crateres a l'aide du 2
m du Pic du Midi avait deja emis l'hypothese que le manteau lunaire pouvait
affleurer.


DES EXPERIENCES JAPONAISES ET CANADIENNES SUR MIR
-------------------------------------------------

Apres les Etats-Unis et la France, le Canada et le Japon vont placer des
experiences a bord de la station spatiale Mir. Le materiel de l'agence
spatiale japonaise (Nasda) rejoindra Mir a bord d'un cargo automatique
Progress en octobre et sera rapporte au sol en decembre. Les experiences
nippones visent a etudier le developpement des micro-organismes en
micropesanteur et les effets biologiques des rayonnements cosmiques.
Construit par le Canada, un dispositif antivibrations pour les experiences
en micropesanteur a ainsi rejoint Mir avec son nouveau module Priroda en
avril, alors qu'un nouveau filtre pour l'air conditionne est d'ores et deja
teste dans la station Enfin, les cosmonautes installeront en decembre des
experiences canadiennes a l'exterieur de la station. Ils subiront en outre
des tests psychologiques concus a Montreal.


LA POUSSIERE QUI VIENT D'AUTRES ETOILES
---------------------------------------

Selon les travaux d'une equipe d'astronomes d'Australie et de
Nouvelle-Zelande, certaines des poussieres qui orbitent autour du Soleil
proviennent d'autres etoiles. Si aucune comete connue n'a de trajectoire
hyperbolique, signe d'une provenance extrasolaire, les astronomes ont mesure
avec un radar la vitesse des grains cometaires qui se consument dans
l'atmosphere terrestre  les etoiles filantes  et ont decouvert qu'au moins
1 % de ces meteores ont une vitesse depassant les 100 km/s, ce qui trahit
une trajectoire hyperbolique. Le nombre de ces petits bolides variant au
cours de l'annee, les astronomes ont identifie trois sources distinctes de
poussieres extra-solaires: certaines etoiles proches de type A, d'autres
etoiles proches de type B et le centre galactique. 

Par ailleurs, des cosmochimistes californiens ont observe dans des grains
cometaires tombes sur Terre la presence de complexes carbones dont la
composition isotopique revele qu'ils proviennent de nuages de poussieres
interstellaires. 


RECHERCHE
---------

Un de mes amis, Benjamin Gonay (sans adresse Internet) est a la recherche
d'un livre sur la navigation maritime par l'astronomie. Les librairies de
Belgique n'offrent, semble-t-il, que des ouvrages fort legers... Or,
l'aspect mathematique de la question l'interesse particulierement.

Il m'a dit qu'il en existait un tres bon, edite par la Marine nationale
francaise a Toulon, mais qui ne serait pas en vente. Y aurait-il malgre tout
possibilite de l'obtenir ?

Merci pour lui, je transmettrai bien sur les reponses !


ERRATUM
-------

Une petite erreur s'est glissee dans notre numero 76, article intitule:
"Retour de la navette Endeavour". Il etait ecrit "L'astronaute canadien Marc
Gameau a recupere...", il fallait bien entendu lire: "Marc GARNEAU".

Toutes nos excuses pour cette erreur, et merci a Martin Dery de nous l'avoir
signale !  ;-)

PS: n'hesitez surtout pas a nous signaler les eventuelles erreurs commises
dans ces lignes... Elles seront toujours corrigees !


CD-ROM TOPEX-POSEIDON
---------------------

Les premiers exemplaires du CD-Rom interactif Topex-Poseidon offert
gracieusement par le Jet Propulsion Laboratory viennent de parvenir aux
lecteurs de Space News InNet qui en avaient fait la demande.

Vous pouvez toujours l'obtenir, pour ce faire, le moyen le plus simple (et
le plus rapide) est de vous mettre en ligne sur notre site Web (accredite
par le JPL) et de suivre les instructions. Et dans la foulee, de voter pour
nous aux Webs d'Or, of course...  ;-)


A LA MODE...
------------

C'est la mode: ne ratez pas ma petite "home page personnelle" sur le site de
Space News... A prendre au second degre, bien sur. Quoique...  ;-)


ET N'OUBLIEZ PAS...
|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||
|||          Vous appreciez ce magazine et son site Web ?           |||
|||  Faites-le nous savoir en votant pour  nous  au  concours  des  |||
|||                        WEBS D'OR 1996 !                         |||
|||                    ------------------------                     |||
|||                        Comment faire ?                          |||
|||  Rendez-vous sur notre site Web (adresse ci-dessous),  cliquez  |||
|||  sur le logo des Webs d'Or, en bas de la page, et  suivez  les  |||
|||                     instructions en ligne.                      |||
|||                    ------------------------                     |||
|||                            MERCI !                              |||
|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||

|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||
|||  Space News InNet est un periodique  d'informations  spatiales  |||
|||  distribue sur abonnement gratuit par liste de  diffusion  sur  |||
|||  Internet. Les noms de:  SPACE NEWS INNET, SPACE NEWS INTERNA-  |||
|||  TIONAL,  RAPID  NEWS,  SPN  Productions,  sont  proteges  par  |||
|||  copyright.                                                     |||
|||  -------------------------------------------------------------  |||
|||   Abonnement E-Mail: ecrivez un mail a Majordomo@tags1.dn.net   |||
|||         comportant le texte: subscribe sat-space-news           |||
|||  -------------------------------------------------------------  |||
|||           Space News InNet est present sur le Web :             |||
|||               http://www.sat-net.com/space-news                 |||
|||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||||
Jean Etienne, Belgique (Europe)                     etiennj@interpac.be





[Other mailing lists]